Faire un don !

Qu’est ce que l’ergothérapie ?

Mais l'ergothérapie c'est quoi ?

Une discipline paramédicale de la rééducation, la réadaptation, et la réinsertion des personnes en situation de handicap. Daprs lANFE (Association Nationale Franaise des Ergothrapeutes) : L'objectif de lergothrapie est de maintenir, de restaurer et de permettre les activits humaines de manire scurise, autonome et efficace. Elle prvient, rduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement . Lergothrapeute accompagne toute personne prsentant un handicap, physique, sensoriel, mental, cognitif ou psychique, pour quelle retrouve ou conserve un maximum dautonomie et dindpendance dans son quotidien, au sein de son environnement et de la communaut.

L’ergothérapeute accompagne toute personne présentant un handicap, physique, sensoriel, mental, cognitif ou psychique

Elle a pour objectif de retrouver ou conserver un maximum d’autonomie et d’indépendance dans son quotidien, au sein de son environnement et de la communauté.

L’ergothérapie est une discipline paramédicale de la rééducation, la réadaptation, et la réinsertion des personnes en situation de handicap. D’après l’ANFE (Association Nationale Française des Ergothérapeutes) : « L'objectif de l’ergothérapie est de maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace. Elle prévient, réduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement ».

L’ergothérapeute accompagne toute personne présentant un handicap, physique, sensoriel, mental, cognitif ou psychique, pour qu’elle retrouve ou conserve un maximum d’autonomie et d’indépendance dans son quotidien, au sein de son environnement et de la communauté.

L'ergothérapie au togo

Aujourd’hui au Togo, le métier d’ergothérapeute n’est pas reconnu par le système de santé. Il aurait pourtant tout à fait sa place étant donné le nombre important de personnes en besoin et le contexte socio-environnemental.

Des ergothérapeutes bénévoles interviennent depuis déjà plusieurs années au Togo, dans le cadre de missions de bénévolat ou encore en stage de fin d’études. Ce sont donc majoritairement des expatriés dont les interventions se font sur des périodes limitées. Ils ont pour mission de transposer leurs acquis et compétences, en les adaptant et en prenant en compte l’aspect culturel du pays. Ils interviennent en général au sein de structures locales accompagnant déjà des personnes en situation de handicap et proposent bénévolement des suivis en ergothérapie et des sensibilisations.

Le métier d’ergothérapeute n’est pas reconnu par le système de santé.

« L'objectif de l’ergothérapie est de maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace. Elle prévient, réduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement ».

Ils ont pour mission de transposer leurs acquis et compétences, en les adaptant et en prenant en compte l’aspect culturel du pays.

Ils interviennent en général au sein de structures locales accompagnant déjà des personnes en situation de handicap et proposent bénévolement des suivis en ergothérapie et des sensibilisations..

Il y a un nombre important de personnes dans le besoin et le contexte socio-environnemental.

Des ergothérapeutes bénévoles interviennent depuis déjà plusieurs années au Togo, dans le cadre de missions de bénévolat ou encore en stage de fin d’études.

Pourquoi le togo ?

Selon un rapport d’Handicap International en 2016, 58,7 % de la population au Togo vit sous le seuil de pauvreté. Le nombre de personnes en situation de handicap est estimé à près de 620 000. D’origines diverses, les différents types de handicaps fréquemment rencontrés au Togo sont généralement liés à des accidents domestiques ou de la voie publique (traumatologie, lésions cérébrales et médullaires) ; des maladies non transmissibles (diabète, hypertension, cancers…) ; des personnes souffrant de lombalgies, ou encore des enfants atteints de paralysies cérébrales suite à une anoxie à la naissance.

Généralement, les personnes en situation de handicap dans le pays se trouvent limitées dans leurs activités de par leur handicap et le manque d’adaptation de leur environnement (domicile, infrastructures publiques, lieu de travail ou scolaire, etc...). De plus, les représentations et croyances sur le handicap entraînent le plus souvent l'exclusion voire la discrimination à l'égard des personnes en situation de handicap au sein de leur communauté.

Selon un rapport d’Handicap International en 2016, 58,7% c’est le pourcentage de la population Togolaise vivant sous le seuil de pauvreté. 620 000 est le nombre de personnes en situation de handicap. Les différents types de handicaps fréquemment rencontrés au Togo sont généralement :

  • liés à des accidents domestiques ou de la voie publique (traumatologie, lésions cérébrales et médullaires)
  • des maladies non transmissibles (diabète, hypertension, cancers…)
  • des personnes souffrant de lombalgies
  • des enfants atteints de paralysies cérébrales suite à une anoxie à la naissance

Généralement, les personnes en situation de handicap dans le pays se trouvent limitées dans leurs activités de par leur handicap et le manque d’adaptation de leur environnement.

De plus, les représentations et croyances sur le handicap entraînent le plus souvent l'exclusion voire la discrimination à l'égard des personnes en situation de handicap au sein de leur communauté.